Dans le cadre d’une série de tournée qu’il initie dans plusieurs régions du pays, le ministre de la santé et de lutte contre le sida, Aka Ahouelé  a foulé le sol de Guiglo jeudi 14 février 2019. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la politique de proximité du gouvernement qui consiste à  rapprocher davantage les populations des structures de bases étatiques.

L’occasion a été donnée au directeur régional de la région sanitaire Cavally-Guémon, Dr Antoine Koulou de faire des doléances liées à l’ acquisition de 15 ambulances, d’un nouveau bloc opératoire dans le district de Kouibly, la construction d’un centre régional de transfusion sanguine, le renforcement du plateau technique du Chr de Guiglo, de l’ acquisition de deux nouveaux terrains pour la construction d’une nouvelle direction et un CHR qui répond aux normes superficielle (l’actuel est exiguë)…

« Certes, le chef de l’État fait du domaine de la santé l’une des priorités du programme du gouvernement mais permet également aux populations d’avoir un minimum de moyens pour se soigner. D’où la mise en place de l’assurance couverture maladie universelle », à laquelle il exhorte les populations à y adhérer.

Aussi, a-t-il demandé au corps médical du Cavally et du Guemon d’intensifier les séances de vaccination pour réduire les risques de contamination chez les enfants, à renforcer la gratuité ciblée et à créer davantage une synergie d’amour avec les patients.

Donnant une suite aux doléances le ministre a dit avoir pris acte  et conduira fidèlement le dossier sur la table du gouvernement. Dans les jours à venir chacune des deux régions à savoir le Cavally et le Guemon pourrait avoir sa direction régionale sanitaire pour résoudre l’épineux problème de distance qui existe entre les établissements sanitaires du Cavally et du Guemon.

Au terme de la visite de Guiglo, le ministre Aka Ahouelé a réceptionné un matériel médical offert au CHR de Guiglo par des partenaires Italiens.

Alex Oulaye, Correspondant