Invité de ‘‘Les Rendez-vous du gouvernement’’, le vendredi 08 mars 2019 à Abidjan, le ministre de la construction, du logement et de l’urbanisme, Bruno Nabagné Koné, a annoncé la mise en œuvre d’un programme de restructuration et d’aménagement des quartiers précaires d’Abidjan, en vue d’améliorer les conditions de vie des populations qui y vivent.

Quartiers précaires d’Abidjan

« Nous allons lancer le projet pilote d’aménagement des quartiers restructurés d’Abidjan (PAQRA) à Yopougon (Gesco restructuré), Abobo (PK 18) et Koumassi (Grand campement, Divo 1 et 2) » a déclaré Bruno Nabagné Koné, soulignant que 132 quartiers précaires ont été répertoriés dans le District d’Abidjan. Ils abritent une population de 1,2 million d’habitants.

Selon le ministre en charge de la construction, ce projet va permettre de doter les quartiers concernés d’infrastructures sociales de base et de réseaux d’assainissement, en vue d’améliorer les conditions de vie des personnes qui y vivent. Toutefois, a-t-il tenu à préciser que, les quartiers construits sur des sites dangereux et inondables ne sont pas pris en compte par ce projet. Ils seront déguerpis pour protéger la vie des habitants.

Bruno Nabagné Koné a fait savoir que les études de faisabilité permettant de définir un cadre d’intervention cohérent, concerté et efficace pour l’amélioration du cadre de vie dans les quartiers précaires ont été déjà restituées.

Logements sociaux: Bruno Koné annonce la redynamisation du programme

« Aujourd’hui, les conditions sont créées pour relancer le programme de logements sociaux qui figure au nombre des projets prioritaires du Programme Social du Gouvernement pour la période 2019-2020 » selon Bruno Nabagné Koné.

Cette relance du programme de logements sociaux, à en croire le ministre,  se traduira notamment par l’accélération de la remise des logements aux souscripteurs. Ce, grâce à la mobilisation du financement nécessaire à la finalisation des voiries et réseaux divers (VRD) primaires des cités en cours de construction (Ado, Bingerville, Songon, Modeste, etc.).

Bruno Koné a, en outre, annoncé que le gouvernement va faire appel à des opérateurs internationaux ayant une capacité financière et technique avérée, afin de produire 10 000 à 20 000 logements par an. Il a également évoqué la mise en place d’un dispositif pérenne de financement du logement social et la facilitation de l’accès au crédit immobilier.

Propriété foncière: 2.000 arrêtés de concession définitive signés depuis novembre 2018

« Depuis novembre 2018, 50 à 100 Arrêtés de Concession Définitive (ACD) sont signés par jour, soit plus de 2 000 ACD signés à ce jour. », a révélé Bruno Nabagné Koné. Le ministre en charge de la construction a indiqué par ailleurs, que la réglementation du foncier urbain a connu plusieurs réformes, spécialement en ce qui concerne les procédures d’obtention du titre de propriété.

Dans la procédure actuelle simplifiée, en vigueur depuis 2013, la Lettre d’Attribution (LA) ou l’Attestation Villageoise (AV) ne sont acquises que sur des lotissements approuvés par le ministère, et permettent d’engager directement la demande d’ACD.

De 1971 à 2013, ces documents ne permettaient d’obtenir qu’un Arrêté de Concession Provisoire (ACP), suivi d’un constat de mise en valeur, avant d’aboutir à l’étape de l’ACD.

Source : CICG