Le nouveau marché de M’basso, village de la commune de Maféré, dans la région du Sud-Comoé a été inauguré le samedi 2 mars dernier. Un évènement qui a été salué par les populations qui ont effectué nombreux le déplacement.

Bâti sur une superficie d’un hectare et demi et constitué de deux grands bâtiments ce marché était un rêve caressé par les populations du village de M’basso. Deux décennies après, ce rêve est enfin devenu une réalité. La cérémonie d’inauguration de ce nouveau marché s’est déroulée le samedi 2 mars dernier. Ils sont venus nombreux manifester leur joie de voir ce projet de développement devenir réalité. En effet, c’est depuis 1999 que l’idée de la construction d’un marché dans ce gros village est née.

A cette occasion, une société d’exploitation d’or, implantée dans le village à décaissé la sommes de deux millions (2 000 000) de francs pour soutenir l’initiative. Mais depuis cette date, plus rien n’a bougé. « Malheureusement, ce geste n’a pas été soutenu par nos politiciens. Toutes les promesses qui ont été faites lors des campagnes électorales sont restées sans suite » regrette M. Tanoh Francis, doyen des cadres du village. Face à cette léthargie et poussés par un sursaut d’orgueil, les cadres du village ont décidé de prendre les choses en main pour offrir ce marché à leurs parents.

Sous l’impulsion de M. Tanoh Francis, ils ont mobilisé la somme de treize millions trois cent mille (13 300 000) francs Cfa pour achever l’œuvre. Vingt (20) ans après, le marché de M’brasso a vu le jour, à la grande satisfaction des populations.

« Je voulais dire un grand merci aux cadres et à toutes les populations du village qui ont répondu à notre appel pour la mobilisation des fonds pour la construction de ce marché. C’est la preuve qu’avec un peu de volonté, nous pouvons nous-mêmes prendre en charge le développement de nos villages, sans trop compter sur les politiciens. Un marché est un outil de développement d’une localité. Et je suis aujourd’hui heureux que nous ayons pu offrir ce marché à nos populations » s’est satisfait M. Tanoh Francis, doyen des cadres du village.

Pour sa part, le parrain de la cérémonie, M. Essien Azebian Charles a salué cette initiative des cadres de M’basso, avant de demander aux populations de faire bon usage de cet édifice. «Un projet inachevé fait perdre de l’argent. Par contre, quand il est achevé, il fait rentrer des bénéfices. Je salue ce sursaut d’orgueil des cadres qui leur a permis de rendre ce projet effectif. Quant aux populations, je les exhorte à faire bon usage de ce marché afin qu’il produise des bénéfices qui permettront de réaliser d’autres projets » a-t-il exhorté. Cette réalisation a été possible grâce à l’entente des filles et fils de M’brasso.

C’est l’esprit qu’a prôné M. Pierre Ethe, ex-maire de Maféré. « Nous félicitons les cadres du village pour cette initiative. Aujourd’hui pour le développement de nos collectivités, nous devons dépasser les considérations politiques. Et c’est ce que les populations de M’brasso ont démontré. Cela doit être un cas d’école dans notre commune » a-t-il suggéré. Les populations ont décidé à l’unanimité que le marché soit ouvert tous les mercredis de 8h à 18h.

Jean Christ N’Gotta