C’est une véritable offensive que le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a engagée le 13 avril 2019 à Washington, en direction du secteur privé américain en l’invitant à investir dans l’agro-industrie, notamment dans le secteur anacarde.

Devant une assemblée d’une cinquantaine d’entreprises et de financiers réunis à la Chambre de commerce Américaine à Washington DC, il a présenté les opportunités d’affaires dans le secteur anacarde.

Un secteur porteur pour les investissements et créateur d’emplois pour les jeunes et les femmes. Ce d’autant plus que le pays ambitionne de transformer 50% de sa production d’ici à 2020, contre 7% en ce moment.

Amadou Gon Coulibaly a surtout fait mention du climat des affaires favorable au secteur privé en Côte d’Ivoire, grâce aux réformes engagées par le gouvernement depuis 2011. 

Le Chef du gouvernement et les experts ivoiriens de la filière n’ont pas eu de mal à convaincre les potentiels investisseurs américains, au regard des performances économiques enregistrées par le pays au cours des sept dernières années.

Amadou Gon Coulibaly séjourne à Washington, DC, où il conduit la délégation ivoirienne qui participe aux Réunions de Printemps de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (Fmi).

Source: CICG