(Avec Médiapart)-L’ex-président de la République, Nicolas Sarkozy a été condamné, lundi 1er mars, à trois ans de prison dont un ferme pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite « Paul Bismuth ». C’est la première fois qu’un ancien chef d’État est condamné pour des faits aussi graves.

Au terme de trois mois de délibéré, la 32chambre correctionnelle de Paris a, lundi 1er mars, condamné Nicolas Sarkozy à une peine de trois ans de prison dont un an ferme pour corruption active et trafic d’influence dans l’affaire dite « Paul Bismuth ».

C’est la première fois dans l’histoire judiciaire française qu’un ancien président de la République est condamné pour des faits aussi graves, passibles de dix ans de prison.

« Je souhaite qu’il n’y ait pas de mesures d’aménagement de peines pour des peines supérieures à 6 mois », avait écrit dans un twitt le 30 novembre 2015, Nicolas Sarkozy.

Avec Mediapart