Le mardi 09 février 2021 restera gravé dans les mémoires des vaillantes populations  d’agnibilekro  et par ricochet celles de l’Indenie et du Gontougo. Et pour cause, le Docteur Amédé Kouakou, en charge du ministère de l’équipement et de l’entretien routier a dépêché son Conseiller technique El Hadj Abou Nibi Coulibaly dans le cadre du démarrage effectif des travaux de bitumage de l’axe Agnibilekro-Bondoukou dont le ministre secrétaire général de la présidence ivoirienne avait procédé au lancement le 20 octobre 2020 à Tanda.

L’émissaire du gouvernement avait à ses côtés outre le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, cadre du Gontougo, les autorités administratives et coutumières. Le tronçon long de 133 kms a coûté 130 milliards 100 est entièrement financé par le Programme de réhabilitation et de construction de la route de l’est. À en croire El Hadj Abou Nibi Coulibaly.

El Hadj Niby Coulibaly (au centre), le ministre Adjoumani (à droite)

« Il faut signaler que toutes les localités traversées sur l’axe bénéficieront d’une ceinture. Ainsi, il est prévu également le bitumage de l’axe Agnibilekro -Takikro dont 2 kms pour Takikro, 5 kms pour Agnibilekro, 3 kms respectivement pour Tankessé et Kounfao. Quant à Tanda et Bondoukou, elles se verront octroyé 5 kms. In fine l’axe Bondoukou Soko (frontière du Ghana) sera bitumé », a précisé l’expert en travaux publics.

En octobre 2020, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence, Patrick Achi avait procédé à Tanda, au lancement des travaux de bitumage de la route Agnibilékrou-Tanda-Bondoukou en présence des autorités administratives, politiques et les populations.

« Je suis là au nom du président de la République pour sécher vos larmes, car il y aura dans 30 mois la réhabilitation de 133 kilomètres de route sur l’axe Agnibilékrou-Tanda-Bondoukou, dont huit kilomètres dans la ville de Tanda », a-t-il souligné lors de la pose de la première pierre à la sous-préfecture de Tanda, mercredi 21 octobre 2020.

Dans le cadre de sa politique générale de développement et de réhabilitation des infrastructures routières, l’État de Côte d’Ivoire.

Avec AIP