L’association des producteurs et organisations professionnelles agricoles de l’ouest montagneux (APROPAM) a lancé la caravane de sensibilisation pour le recensement des producteurs café-cacao et de leurs vergers le jeudi 05 septembre.

Ce sont plus de 2000 producteurs du Tonpki qui se sont mobilisés à la sous préfecture de Podiagouiné. Ce processus devra s’étendre sur les régions du Guémon, Cavally et Bafing dans les tout prochains jours. Démarrée depuis près de 5 mois, cette opération de recensement souffre d’un manque de communication et d’engouement.

« (…) Il y a eu de l’intox dans la population. Des individus se promènent pour distraire les  producteurs. Leur disant qu’il n’est pas utile de se faire recenser. Nous allons donc multiplier la sensibilisation. Durant 28 jours, nous allons parcourir les 13 délégations afin que les producteurs adhérent massivement à cette opération qui leur apportera beaucoup » a indique Doua Blondé Obed, président de l’APROPAM.

L’opération de recensement va permettre d’immatriculer les vergers et les producteurs qui seront dans la base de données du ministère. Selon Siki Blon Blaise, député de Man sous préfecture, a fait savoir que depuis 1944 les producteurs soutiennent l’Etat. C’est donc à leur tour de bénéficier de l’appui de l’Etat. C’est pourquoi, il a exhorté les producteurs à se faire recenser et avec, leurs plantations.

DBM