Le président du présidium du plus vieux parti ivoirien, le PDCI-RDA, Aimé Henri Konan Bédié est rentré ce dimanche 30 Juillet 2017 à 15H25 mn GMT heure locale, après un séjour parisien de trois mois.

Il a été accueilli à sa descente du G4 présidentiel par le Vice-Président Daniel Kablan Duncan et une foultitude de cadres et militants de son parti. C’est une liesse populaire venus de toutes les localités du pays qui a pris d’assaut l’aéroport Félix Houphouët Boigny, le dimanche 30 Juillet pour rendre un vibrant hommage à leur mentor,  absent depuis plusieurs mois.

Pour Bédié qui s’est prêté aux questions de la presse, la question de l’alternance en 2020, qui voudrait que tous les partis issus de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire,  s’alignent autour du PDCI-RDA comme ce fut le cas en 2010, n’est plus à négocier.

«L’alternance en 2020 n’est pas négociable», a-t-il tranché. Henri Konan Bédié qui a félicité par ailleurs, les actions menées par la direction de son parti dans le cadre de la mobilisation de la masse militante en son absence, affirme s’inscrire toujours dans la droite ligne et l’esprit de l’union des  Houphouetistes.

Et d’indiquer « Nous travaillons tous dans le cadre du RHDP en ce moment. Nous voulons renforcer le RHDP ».

Emélis Gooré