Après avoir exprimé son réconfort et présenté ses condoléances aux familles des victimes des manifestations anti 3ème mandat, Guillaume Soro et Gps se disent disposer à la prise en charge des victimes mais précise dans une déclaration que Gps s’opposera « sans concession à la velléité illégitime et illégale du président de la République sortant ». Ci-dessous la déclaration.

Le jeudi 13 août 2020, à l’appel de la société civile, soutenue par la jeunesse et les femmes de l’opposition, des marches éclatées ont été organisées sur toute l’étendue du territoire national. Elles font suite à la prétention du président de la République sortant à se porter candidat à un troisième mandat présidentiel en violation flagrante de la constitution, la loi fondamentale ivoirienne.

Aux premières heures de la journée, les populations ivoiriennes, répondant nombreuses à l’appel, ont tenté des regroupements en vue de l’amorce des marches. Très tôt, les forces de sécurité déployées les en ont empêchées, occasionnant des troubles aux conséquences d’une gravité extrême. Il a été donné de constater que des forces parallèles armées de gourdins, de machettes et de couteaux s’en sont prises aux marcheurs aux mains nues. Dans la soirée, des affrontements pouvaient toujours être constatés à certains endroits.

Le bilan de ces manifestations, pourtant pacifiques, transmis à GPS fait état d’au moins dix morts dont cinq (5) confirmés, de centaines de blessés et de dizaines d’arrestations opérées sur l’ensemble du territoire ivoirien. Des risques graves menacent l’unité nationale, la cohésion sociale et la tranquillité publique.

Générations et Peuples Solidaires (GPS), à l’issue de ces violences, enregistre pour sa part une vingtaine de blessés, dont deux cas (2) graves à Daoukro que sont, M. Régis Kouamé et M. Serges Kouamé, tous membres de la section locale de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC).

De même, quatre (4) femmes de la Délégation GPS Côte d’Ivoire ont été arrêtées et, jusqu’à présent, maintenues en détention en toute illégalité. Ce sont :

  • Mme Anne-Marie Bonifon, Coordonnatrice de la Délégation
    • Mme Naminata Koné
    • Madame Kouigninon Irène Pan Epse Tode;
    • Madame Sonnebo Henriette Guéi.

Générations et Peuples Solidaires (GPS), avant tout, s’incline devant la mémoire de ces martyrs tombés au front du combat pour la liberté et la démocratie. Générations et Peuples Solidaires (GPS), tout en s’associant à la douleur des familles éplorées tient à leur présenter ses condoléances les plus sincères. Générations et Peuples Solidaires (GPS) indique sa disponibilité à s’associer à la prise en charge des blessés à qui il souhaite prompt rétablissement.

Il est donné de constater que le régime du président de la République sortant s’endurcit et se radicalise, le faisant ainsi courir à sa perte.

De ce qui précède :

  • Générations et Peuples Solidaires, réaffirme son attachement à la Constitution de la République de Côte d’Ivoire et s’opposera sans concession à la velléité illégitime et illégale du président de la République sortant à vouloir briguer un mandat de trop.
  • Générations et Peuples Solidaires demande la libération de tous les prisonniers politiques sans exception, y compris les quatre (4) premières femmes de GPS désormais détenues politiques.
  • Générations et Peuples Solidaires dénonce avec force la manipulation de la religion, de l’ethnie comme arguments politiques pour le régime du président de la République sortant, instiguant des jeunes fanatisés et armés pour semer la mort et la désolation.
  • Générations et Peuples Solidaires en appelle aux forces armées de Côte d’Ivoire à l’observation de l’esprit républicain conformément à la Constitution de la République de Côte d’Ivoire et à se démarquer de ces milices criminels et barbares qui ne disent par leur nom;
  • Générations et Peuples Solidaires, rappelle que tout dérapage de brebis zélées dans cette circonstance ne restera pas sans conséquences judiciaires, tôt ou tard.
  • Générations et Peuples Solidaires note le frémissement au sein de la communauté internationale qui se réveille face à la brutalité du régime du Président de la République sortant.
  • Générations et Peuples Solidaires invite instamment l’opposition ivoirienne à une meilleure cohésion et à une unité d’action.
  • Générations et Peuples Solidaires, salue la mobilisation du Peuple Ivoirien et l’invite à prendre courage et à demeurer mobilisé, déterminé pour les batailles futures. La souveraineté appartient au Peuple.

Fait à Paris le 14 août 2020

Guillaume Kigbafori Soro

Président de GPS