Consciente qu’aider une femme c’est contribuer efficacement au bien-être d’une famille, Dame Awa cissé présidente de la fédération des associations de la diaspora ivoirienne (Fadiv) a pris l’engagement de contribuer à la prise en charge des femmes du département de Facobly (région du Guémon).

Elle a profité de son récent séjour dans l’ouest ivoirien pour mettre en œuvre son projet d’autonomisation qui consiste à sortir des femmes du Guémon de la précarité. Dans les sous-préfectures de Facobly, Sémien, Koua, Guezon et Tiény Siably, c’est la somme de 5 millions ont été dégagés à une trentaine de groupements féminins réunies au sein ‘‘des femmes dynamiques d’Awa Cissé’’. Cette aide a fait savoir la donatrice, permettra aux bénéficiaires de mettre en pratique plusieurs activités génératrices de revenus. Dont l’agro-pastorale ainsi que l’élevage de poulet de chairs.

« Si nous sommes bien organisées, nous pouvons faire mieux que les hommes », a-t-elle conseillé, avant de rappeler à ces dernières, qu’elles ont subi dans le Guémon les affres des nombreuses crises qu’a connues le pays. C’est pourquoi Awa Cissé qui souhainte faire de l’autonomisation des femmes son cheval de bataille et accompagner surement des groupements dans le département de Facobly. « Soyez le soutien de vos maris dans vos différents foyers. Il ne faut pas attendre seulement que l’homme mette la main à la poche ».

Cette initiative a été saluée par M. Yves Tapé, sous-préfet de Tiény Siably qui a encouragé l’ensemble des femmes du Guémon à s’approprier le projet d’autonomisation. « Ces activités génératrices de revenus permettront une meilleure prise en charge », a dit l’autorité administrative.

F.S