Des populations en nombre important ont  plaidé lundi à l’hôpital général de Blolequin pour la gratuité effective des soins de paludisme dans la ville.

« La prise en charge du paludisme simple est gratuite pour toutes les tranches d’âge, dans les structures sanitaires publiques en Côte d’Ivoire. Il n’est pas question de faire payer quoique ce soit aux patients mais pourquoi au niveau de Blolequin on nous fait payer des examens jusqu’au traitement définitif de la maladie», a  indiqué Guei Yves parent de patient.

Selon lui, cette décision de l’Etat de Côte d’Ivoire qui était sensé réduire  la première cause de mortalité dans le pays n’est pas respectée dans l’hôpital général de Blolequin et des patients payent la somme de 4000 f CFA voir 5000 pour les  examens avant l’achat des médicaments.

Pour le major Kakou Florent responsable du laboratoire d’analyse de l’hôpital général de Blolequin interrogé par l’AIP cette information est nul et de nul effet et que la gratuité effective des soins du paludisme est effective à Blolequin.

Notons que le paludisme simple est une maladie grave dont les victimes mortes en Afrique sont estimées à plusieurs milliers chaque année, soit exactement 90% des cas recensés. Selon un rapport de l’OMS, en 2013, il y a eu 198 millions de cas de paludisme dans le monde et 584.000 décès dont 437.000 enfants africains âgés de 0 à 5 ans.

Lepanafricain24.info