L’État de Côte d’Ivoire a signé, le 6 novembre 2019 à Abidjan, un protocole d’accord avec la communauté villageoise d’Azito, en vue de l’indemniser à hauteur de 2 milliards de FCFA pour la cession à l’Etat du site des travaux de la phase 4 de la centrale thermique d’Azito.

« Suite aux discussions nous sommes tombés d’accord sur le montant de 2 milliards de FCFA. Ce montant sera entièrement supporté par le projet, sans engagement financier de l’Etat », a dit le ministre du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé.

Selon le ministre, il était impérieux de solder le différend de la purge des droits coutumiers avec les populations qui ont cédé leurs terres à l’Etat, afin de permettre la poursuite normale des travaux.

Il a remercié la communauté villageoise d’Azito pour sa patience tout le temps qu’ont duré les négociations. Les travaux en cours vont porter la capacité totale de la centrale à 700 mégawatts.

Source: Primature