Les partis et mouvements politiques de la coalition pour la démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP) se sont retrouvés ce mercredi 06 novembre à Daoukro. En ligne de mire, la mise en place des structures de cette plateforme.

Au terme des travaux, Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda a été porté à la tête de la Conférence des présidents de la CDRP qui comprend 17 partis et mouvements politiques signataires. Monsieur Maurice Kakou Guikahué, quant à lui occupe le poste de secrétaire permanent de la coalition.

Avant l’ouverture des travaux, Henri Konan Bédié a exprimé sa joie de recevoir ses désormais alliés à Daoukro, dans le cadre de la finalisation du cadre de « notre collaboration, telle que nous l’avons définie à travers la charte que nous avons adoptée depuis le 02 août 2019 ».

Les travaux ont porté sur la mise en place des structures de la plateforme et la date de signature d’un manifeste appel adressé au peuple de Côte d’Ivoire, l’invitant à l’union et à la réconciliation nationale pour bâtir ensemble un État de droit, protecteur de nos libertés individuelles et collectives. Lequel manifeste, selon Henri Konan Bédié, « consacrera le début officiel de nos activités ».

Au terme des travaux qui se sont déroulés dans une ambiance conviviale, le président de la Conférence des présidents la CDRP a souhaité que les idéaux de la plateforme donty il est l’initiateur « triomphent pour le bonheur des ivoiriens dans une Côte d’Ivoire démocratique, unie, réconciliée et prospère ».

Ghislain Coulibaly