Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Vagondo Diomandé, a annoncé le mercredi 25 mars 2020 à Abidjan, l’interdiction de la circulation des personnes entre Abidjan et les autres villes du pays à compter du jeudi 26 mars à minuit. Toutefois, une exception a été faite pour l’approvisionnement en denrées alimentaires et produits de première nécessité, afin d’éviter la propagation de la maladie à Coronavirus.

Il s’exprimait au cours d’une conférence de presse conjointe avec ses collègues de la santé et de l’hygiène publique, Aka Aouélé, et de la communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré.

Désormais, a souligné Vagondo Diomandé, ne seront autorisées à sortir d’Abidjan que les personnes bénéficiant d’une autorisation. Les professionnels de la santé, de l’eau (Sodeci), de l’énergie (Cie), des secours, de la sécurité et les personnes dont l’activité concourt au bon fonctionnement des services de l’Etat ne sont pas visés par ces mesures. Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, « ces mesures de restriction s’imposent à tout le monde ».

Quant au ministre de la santé et de l’hygiène publique, il a indiqué que son département est à pied d’œuvre pour que d’autres laboratoires soient associés à l’Institut Pasteur qui est actuellement le seul habilité à faire le test du coronavirus. L’objectif étant, selon Aka Aouélé, « d’avoir les résultats des tests de façon quotidienne ».

Il a souligné que cinq sites sont disponibles pour la prise en charge des cas confirmés et que des sites sont prévus aux frontières du pays.

Source : CICG