Le désormais nouveau délégué communal PDCI-RDA de la Commune de Port-Bouët, qui devra présider aux destinées politique du parti sexagénaire dans la commune de Port-Bouët, Siandou Fofana a pris officiellement fonction ce Dimanche 30 Juillet 2017.

Il a été investi par l’inspectorat de son parti, en succession à la doyenne Hortense Aka Angui, qui y a su s’illustrer trente-cinq (35) années durant avec abnégation à cette tâche. La cérémonie de passation de charge entre les deux délégués s’est faite en présence des représentants des hautes instances du Parti démocratique de Côte d’Ivoire et de plusieurs militants.

Au nouveau mentor PDCI-RDA de Port-Bouët, les consignes de la haute direction ont été claires. Redynamiser les bases du parti et continuer à faire de ladite commune le bastillon du parti sexagénaire.

« Je suis ici pour travailler sous la recommandation de notre mère, Hortense Aka Angui, renforcer le sillon qu’elle a tracé et faire de Port-Bouët une citadelle imprenable et créer l’union et la synergie au sein de la famille », rassure Siandou ses paires. Qui promet peser de tout son poids pour la modernisation du PDCI-RDA dans sa délégation communale.

A travers des cadres d’échange et de dialogue pour tous les militants, une forte politique d’occupation du terrain pour la conquête de nouveaux militants, la mise en place d’une stratégie de cartographie du parti et un découpage électoral. Une occasion qu’il a saisie pour traduire toute sa gratitude au Président de son parti pour cette autre marque de confiance.

Aussi le délégué communal qui a bien voulu placer son mandat sous les signes de la responsabilité, du défi et de l’engagement pour un leadership incontestable dans sa nouvelle circonscription, projette organiser en septembre prochain une rentrée politique dite d’hommage à la vétérante, Hortense Aka Angui dont l’état de santé s’est dégradé ces derniers mois.

Emélis Gooré