Championne d’Afrique en épée aux championnats séniors disputés au Caire, l’épéiste ivoirienne tombe au tableau des préliminaires des championnats du monde ténus à Leipzig (Allemagne)  du 20 au 23 juillet dernier.

Réussir à se jucher sur l’une des marches du podium à Leipzig.Ce, en vue de  continuer sur sa dynamique de succès après son titre aux championnats d’Afrique et réaliser un bond au classement mondial. Ainsi se déclinaient les enjeux de la participation de Gwladys Sakoa  aux récents championnats du monde. Toutefois, les choses ne se déroulent pas comme prévues.

La seule représente de la Côte d’Ivoire aux jeux olympiques de Rio s’incline devant son adversaire ukrainienne pour entrée en lice. Un revers qui signifie la fin de la compétition pour l’ivoirienne .Et la fin de sa saison sportive. «Je garde le bon coté des choses pour l’avenir. La défaite d’aujourd’hui  trace les sillons de la gloire à venir. La saison est terminée. Nous continuons le travail pour la saison prochaine », écrit-elle.

Gwladys Sakoa demeure toutefois la numéro 2 en Afrique. L’ivoirienne occupe la 28è place au rang mondial.

Michael Kouakou