(Share America)-Les États-Unis et le Canada renforcent leur partenariat de longue date afin de mieux relever les défis urgents auxquels les deux pays et le monde sont confrontés.

Le président Biden et le premier ministre Justin Trudeau ont établi une « Feuille de route pour un partenariat renouvelé États-Unis-Canada » après leur réunion conjointe du 23 février. Ce plan énonce leurs objectifs communs, tels que l’éradication de la pandémie de covid-19, la lutte contre le changement climatique et la protection des droits de l’Homme, de la démocratie et de la liberté de la presse à travers le monde.

« Ancré dans l’histoire et la géographie, le partenariat entre les États-Unis et le Canada se perpétue parce que nous contribuons chacun à la réussite de l’autre », a déclaré M. Biden avant de détailler le contenu de la feuille de route. Le plan guidera les partenariats entre les États-Unis et le Canada dans les prochaines années en vertu de l’attachement des deux pays aux valeurs démocratiques et à la coopération internationale.

Dans un communiqué suivant la réunion, Joe Biden a qualifié de « priorité immédiate » des deux pays la nécessité de contrôler la Covid-19 au niveau national et international.

Dans la feuille de route, les États-Unis et le Canada s’engagent à soutenir l’Organisation mondiale de la santé et d’autres programmes internationaux de lutte contre la pandémie. Les États-Unis et le Canada soutiennent le dispositif d’accès mondial aux vaccins (Covax), un mécanisme international conçu pour garantir l’accès à des vaccins anti-covid sûrs et efficaces dans les pays à faible et moyen revenu.

Le 19 février, le président américain a annoncé une enveloppe de 2 milliards de dollars destinés à Covax et s’est engagé à verser 2 milliards de dollars supplémentaires, en fonction de la tenue des promesses de soutien faites par d’autres donateurs.

Les États-Unis et le Canada prévoient également de consolider la sécurité sanitaire mondiale afin de prévenir de futures pandémies, d’ajuster leurs objectifs d’émissions en vertu de l’accord de Paris pour ralentir le changement climatique et de renforcer les alliances et les partenariats mondiaux, tels que le G7, l’Organisation mondiale du commerce et l’OTAN.

« Le Canada et les États-Unis vont travailler en étroite collaboration pour montrer le sérieux de leur engagement sur leur propre territoire ainsi qu’à l’étranger », a déclaré Joe Biden sur la question du climat. Les deux pays prévoient de coopérer sur les politiques climatiques et d’annoncer de nouveaux objectifs ambitieux de réduction des émissions pour 2030 en amont du sommet sur le climat que le président Biden animera le 22 avril.

Dans le cadre de la feuille de route, les deux pays prévoient également de conjuguer leurs efforts en vue d’atteindre un objectif commun : améliorer la prospérité, la diversité, l’équité et la justice pour tous leurs citoyens.

Trudeau s’est félicité de « l’extraordinaire amitié entre le Canada et les États-Unis, qui n’a pas seulement résisté au passage du temps, mais qui s’est également approfondie et renforcée ». « Aujourd’hui, on franchit une nouvelle étape », a-t-il déclaré.

ShareAmerica