(Lepoint.fr)-Porté par un doublé de Lionel Messi et un but de Kylian Mbappé, le PSG s’est imposé (3-2) contre le RB Leipzig. Retour sur la rencontre et les buts.

Que ce fut difficile ! Mardi soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a validé son second succès en trois rencontres de Ligue des champions en s’imposant dans la douleur (3-2) face au RB Leipzig. Car si le club de la capitale pensait s’être facilité les choses dès l’entame de la rencontre grâce à un but de Kylian Mbappé (9e), les Allemands avaient égalisé peu de temps après (28e) avant de prendre les devants au retour des vestiaires (57e). Mais Lionel Messi, auteur d’un doublé (67e, 74e), a finalement permis aux Parisiens de l’emporter dans ce choc et de confirmer la première place du groupe A.

Le match. Messi renverse Leipzig

Dans un Parc des Princes plein à craquer et sous les yeux de l’une des anciennes stars du club, Ronaldinho, le coup d’envoi de cette 3ème journée de la phase de poules de la Ligue des champions est donné par le Paris Saint-Germain après le coup de sifflet inaugural de l’arbitre italien Marco Guida. Pourtant la première opportunité est à la faveur des Allemands et de Konrad Laimer, bien servi par Christopher Nkunku. Mais l’international autrichien bute sur Keylor Navas (4e), qui repousse en corner. Côté parisien, Julian Draxler est à l’origine de la première étincelle des Rouge et Bleu. Servi dans la surface de réparation par une longue passe d’Ander Herrera, le Parisien caresse le cuir de l’extérieur du pied, mais voit sa tentative frôler la transversale de Peter Gulacsi (7e). Dans la foulée, Keylor Navas est contraint de s’illustrer à deux reprises, sur une tête d’André Silva (7e) puis sur une frappe de Konrad Laimer (7e).

Mais le PSG se montre impitoyable et punit le RB Leipzig. Sur une contre-attaque initiée par une très bonne relance de Marquinhos, et sublimée par le relais de Julian Draxler, Kylian Mbappé hérite du ballon et fait reculer son vis-à-vis avant de le prendre de vitesse en un contre un. Le prodige français ferme son pied au moment de frapper et propulse parfaitement le ballon au fond des filets (9e, 1-0). C’est le sixième but de l’international tricolore cette saison, son premier en Ligue des champions.

Après l’ouverture du score, les joueurs de Leipzig pressent haut les Parisiens et poussent pour revenir dans la partie. D’abord, Willi Orban est tout proche de reprendre le cuir sur une remise de Nordi Mukiele (25e). Puis, André Silva enchaîne un contrôle et un tir qui vient heurter le poteau de Keylor Navas (26e). Et ce qui devait arriver arriva. Servi au milieu de terrain, Christopher Nkunku ouvre vers l’aile gauche où progresse Angeliño. L’Espagnol centre côté opposé où surgit André Silva qui trompe le portier costaricien (28e, 1-1). Une action collective parfaitement maîtrisée qui permet au RB Leipzig de revenir au score. La très belle action à 3 entre André Silva, Nkunku et Angelino. Haidara qui libère l’espace grâce à sa course. C’est beau. 1-1 entre le PSG et Leipzig !

Si les Parisiens semblent dominer dans le jeu (70 % de possession), les hommes de Mauricio Pochettino ont d’immenses difficultés à se défaire du pressing adverse et à sortir de leur moitié de terrain. Et, incapable de créer du danger, Paris se fait peur notamment sur des frappes de Christopher Nkunku (41e, 43e). Mais à la pause, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de parité (1-1).

Au retour des vestiaires, aucun changement n’est à signaler et le RB Leipzig donne le coup d’envoi de la seconde période. Quelques minutes plus tard, les Allemands se procurent le premier frisson de ce second acte avec un coup-franc tiré par Christopher Nkunku (49e). Pourtant, si au fil des minutes Paris semble relever peu à peu la tête et s’installer progressivement dans le camp allemand, les hommes de Mauricio Pochettino vont de nouveau être punis pour leur manque d’agressivité. Sur un centre parfaitement ajusté d’Angeliño, Nordi Mukiele surgit au milieu des défenseurs parisiens pour tromper Keylor Navas à bout portant (57e, 1-2). Paris est logiquement sanctionné au tableau d’affichage.

Alors que les hommes de Mauricio Pochettino semblaient impuissants après ce but, Paris va se ressaisir et rapidement égaliser. Kylian Mbappé arrache le ballon dans les pieds de Tyler Adams avant d’accélérer côté droit et de servir Lionel Messi. L’Argentin frappe, mais voit sa tentative détournée sur le poteau par Peter Gulacsi. « La Pulga » suit intelligemment et n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (67e, 2-2).

L’égalisation revigore les troupes parisiennes. Et Kylian Mbappé va à nouveau s’illustrer. D’une accélération foudroyante, l’international français pousse Mohamed Simakan à la faute dans la surface de réparation et obtient le penalty (73e). Lionel Messi se présente alors face à Peter Gulacsi et, d’une caresse délicieuse, trompe le portier hongrois (74e, 3-2). Le Parc des Princes exulte !

En fin de match, Achraf Hakimi est fauché dans la surface de réparation et l’arbitre italien Marco Guida, après avoir consulté l’assistance vidéo, accorde un nouveau penalty au Paris Saint-Germain (90e+4). Cette fois-ci, c’est Kylian Mbappé qui se présente face à Peter Gulacsi, mais le prodige de Bondy manque complètement sa frappe et l’opportunité de plier définitivement le match (90e + 5). Un échec sans conséquence pour l’issue de ce choc, puisque les Parisiens s’imposent (3-2) dans cette rencontre disputée et confirment la tête du groupe A. Le PSG (1er) devance ainsi, Manchester City (2e), bourreau de Bruges (3e), et Leipzig (4e) qui signe une troisième défaite consécutive.

Lepoint.fr