La 21ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA s’est déroulée vendredi 12 juillet 2019 à Abidjan, capitale économique ivoirienne. Un accent particulier a été mis sur le renforcement de la coopération sécuritaire entre les Etats et la mutualisation des moyens de défense.

Le président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa, Alassane Ouattara a retracé les évènements saillants  qui ont marqué l’Union en 2018. Au plan économique, il y a eu de bonnes performances avec une croissance économique établie à 6,6%  de 2017 à 2018.

Au plan politique, Alassane Ouattara s’est félicité du climat apaisé qui a prévalu  lors des différents scrutins électoraux qui se sont tenus dans certains pays de l’espace. Aussi se dit-il confiant que les échéances électorales en perspective en 2020 se tiendront dans de meilleures conditions. Ce qui à en croire le président Ouattara, permettra de préserver la paix et la cohésion sociale gage d’un développement inclusif et durable.

Alassane Ouattara s’est par ailleurs réjoui de la riposte spontanée et corsée des forces armées nationales, soutenues par des troupes sous-régionales et internationales, face aux attaques terroristes qui ont cours en ce moment dans certains pays de l’Union. Le président en exercice de l’Uemoa a annoncé qu’un accent particulier devrait être mis sur la mobilisation des ressources intérieures nécessaires à l’accroissement des dépenses prioritaires.

Enfin le président Ouattara a  invité les Etats membres de l’Uemoa au renforcement de leur coopération  et souhaité une synergie d’action pour une meilleure mise en œuvre des reformes communautaires.

Emélis Gooré