(AFP)-La Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’Onu Michelle Bachelet a appelé mercredi à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des « ravages » dans les prisons souvent surpeuplées.

Guilaume Soro, l’opposant historique à Alassane Ouattara a, dans un twitt écrit que «nos avocats et Ong devraient saisir l’Onu pour les détenus en Côte d’Ivoire où les dirigeants demeurent imperméables à toutes formes de compassion. L’Onu appelle les États à libérer des détenus pour éviter «une flambée» du coronavirus en prison». Le gouvernement va-t-il se montrer complice de la propagation galopante dans les prisons?

Afp et Lepanafricain24.info