Au nom du Coordonnateur régional, Souleymane Diarrassouba, en mission hors du pays, le Coordonateur régional associé, le sénateur Kouamé Loukou Léon, s’est entretenu, le samedi dernier avec la crème des responsables du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie (Rhdp) et la paix du district autonome de Yamoussoukro.

Il s’agissait notamment des coordonnateurs régionaux et associés, les délégués départementaux, communaux, sous-préfectoraux, des responsables des structures spécialisées des femmes, des jeunes et des enseignants.

Au menu des échanges, la restitution des conclusions des travaux du séminaire du Rhdp tenu les 11 et 12 octobre 2019 à l’hôtel président de Yamoussoukro. Pour cet exercice, le sénateur Kouamé Loukou Léon était assisté par le sénateur Konan Yao Gbeugré et par le vice-gouverneur Traoré Abdoulaye.

« Cette rencontre s’inscrit dans une démarche de mise à niveau de tous les responsables, afin d’être plus efficaces sur le terrain », a signifié d’emblée le représentant du ministre Souleymane Diarrassouba. Poursuivant, il a communiqué les principales dates des événements de leur formation politique.  

En l’occurrence la date du 2 novembre prochain comme celle du lancement de la plateforme « e.militant », au palais de la culture; le 9 novembre, celle de la rencontre du président du parti avec le Conseil politique, le Bureau politique, le Conseil national et les élus; le 16 novembre, celle de la conférence régionale à Bouaké avec l’ensemble des 40 coordonnateurs des 40 régions électorales; le 23 novembre, celle du grand meeting des femmes, au Parc des sports et enfin, les 6 et 7 décembre consacrées au giga meeting à Yamoussoukro.

Dans la foulée, il les a invités à la cohésion et à l’entente pour le dynamisme du Rhdp dans le District autonome de Yamoussoukro. Puis de noter que la plateforme « e.militant » « est une innovation technologique qui permettra à chaque militant, où qu’il se trouve, de s’inscrire sur la plateforme des militants du Rhdp ». Il n’a pas manqué de les exhorter à recenser tous les projets en souffrance, afin que des solutions idoines y soient apportées.

Sercom